Eczéma du nourrisson : tous nos conseils

Il est important de rester vigilant sur l’état de la peau de votre nourrisson. Même si votre bébé ne parle pas, son comportement peut être un indice qui vous permettra de savoir s’il ressent une sensation d’inconfort au niveau de sa peau.
 Des pleurs réguliers inexplicables et la présence de rougeurs sur la peau peuvent parfois représenter des signes alertants de l’eczéma atopique du nourrisson.

Que faire face à l’eczéma du nourrisson ?

Identifier les antécédents familiaux en cas de dermatite atopique chez le nourrisson

L’eczéma atopique possède un caractère héréditaire : si un des parents est atteint, l’enfant a 50% de risque de le développer. Cette prédisposition est accrue si les deux parents sont atteints (1). Plus vous identifierez tôt les facteurs de risques, plus vous pourrez adopter les gestes adéquats et éviter les poussées d’eczéma atopique chez le nourrisson.

En cas d’eczéma atopique du nourrisson, adopter un comportement vigilant

Surveillez régulièrement la peau de votre nourrisson. Si sa peau paraît très sèche alors que vous l’hydratez abondamment, demandez l’avis d’un dermatologue.

Soyez attentifs au comportement de votre bébé, si ce dernier connaît des difficultés à s’endormir, pleure sans raison apparente, ce sont peut-être les signes d’inconforts (tiraillements, démangeaisons) de sa peau, et d’irritations.

Utiliser des produits adaptés pour soigner la dermatite atopique

La peau du nourrisson est extrêmement fragile à cause de sa finesse et nécessite des soins très doux sans risque d’agression de sa peau.

Favorisez les produits spécialement conçus pour la peau des bébés, sans savon, au pH physiologique comme Dexeryl essentiel.

Evitez également les textiles irritants comme la laine, ou des tissus rêches au toucher présents dans certains vêtements

Hydrater, une priorité en cas d’eczéma atopique du nourrisson

Afin de garder la peau de votre bébé hydratée, il est important d’appliquer régulièrement sur sa peau un émollient tel que Dexeryl crème.

Comment traiter la dermatite atopique du nourrison et enfant

L’eczéma chez le nourrisson et les enfants nécessite un traitement précoce afin de prendre en charge le plus rapidement la maladie.
Le traitement thérapeutique s’établit sur trois éléments.

Une hygiène non-agressive pour la peau du nourrisson

En effet, il est important que l’hygiène du nourrisson s’établisse en conséquence de la maladie et de la fragilité de sa peau.
Pour la toilette nous vous recommandons d’utiliser un liquide Syndet ou gel sans savon, dans l’idéal une huile lavante à pH neutre. 
Privilégiez des douches courtes et tièdes, pas nécessairement tous les jours afin de préserver la barrière cutanée. Lors du séchage, procédez par tamponnage et évitez les frottements.  
Les textiles doux en coton sont également plus adaptés que des vêtements en laine irritants. Veillez également à ce que votre enfant ne soit pas trop couvert la nuit

L’émollient est indispensable pour votre nourrisson

Il s’agit de la clé de voute du traitement de fond de l’Eczéma atopique. Veillez à en appliquer tous les jours et partout. C’est ce dernier qui permettra de restaurer la barrière cutanée. Il favorisa la rémission lors d’épisodes aigus et préviendra la poussée suivante en période d’accalmie. Cet émollient doit être appliqué de préférence après la douche sur une peau encore humide et sur toute la surface du corps de votre nourrisson.