Quelles sont les causes de l’eczéma chez les bébés ?

Pendant longtemps, les causes de l'eczéma chez les bébés ont été assimilées à de l’allergie. Il s’agit en réalité d’une altération de la barrière cutanée. En effet, le film hydrolipidique présent à la surface externe de la peau ne joue plus son rôle de protection. La peau du nourrisson est extrêmement fragile à cause de sa finesse. La peau d’un bébé est très différente de celle d’un adulte. Les allergènes sont donc libres de pénétrer plus facilement dans la peau de votre bébé.

Généralement, les bébés atteints d'eczéma présentent une prédisposition héréditaire propice au développement de cette pathologie. D’après une étude américaine sur l'épidémiologie des maladies atopiques, si l’un des parents est atteint d’eczéma, l’enfant à 50 % de risque de le développer à son tour. Cette prédisposition est accrue si les deux parents sont atteints.

L’eczéma du bébé et de l’enfant peut aussi être accentué par :

  • Une allergie alimentaire : œufs, protéines du lait de vache, arachide…
  • Une allergie de contact : acariens, pollen, certains produits de toilette...
  • Le froid, la fatigue, ou les poussées dentaires.
  • Un changement des habitudes alimentaires, comme lorsque l’on utilise des laits infantiles à l’accouchement. En effet, une étude sur la prévention des maladies allergiques chez l'enfant révèle que l’allaitement du nourrisson au cours des 3 premiers mois protège en partie contre l’eczéma.

Quelles sont les zones les plus touchées par l’eczéma du nourrisson ?

Les mains, le visage, le cou, les coudes et le dos des genoux sont les parties du corps les plus touchées par l’eczéma. Mais avec le temps et selon l’âge, les localisations de l’eczéma chez les enfants évoluent et n’ont pas toujours la même localisation :

  • Avant 1 an : il touche les zones rebondies (joues, front), les bras et le ventre. À cet âge, l'eczéma atopique du nourrisson peut ressurgir au moment des poussées dentaires et des infections rhinopharyngées.
  • Après 1 an : les plaques d'eczéma quittent peu à peu les parties « rebondies » du corps pour se localiser au niveau des plis des coudes, des jambes ou encore derrières les oreilles.
  • Vers l’âge de 3-4 ans : en plus de se localiser au niveau des plis, l'eczéma touche les mains et le visage, notamment le contour de la bouche et les paupières.
  • Vers l’âge de 5-6 ans : les fortes poussées d'eczéma disparaissent mais bien souvent, l'enfant garde une peau très sèche.

Quels sont les symptômes de l’eczéma du bébé ?

Comment reconnaître l'eczéma des bébés ? Les médecins le distinguent facilement : la peau est marbrée, irritée, sèche ou parfois suintante. L’eczéma atopique du nourrisson se manifeste par une alternance de phases de poussées et d’accalmie. La maladie démarre le plus souvent par :

  • Une peau très sèche sur tout le corps.
  • Des rougeurs et des squames qui prédominent dans les parties convexes des membres et du visage.
  • Un bébé qui pleure souvent et qui dort mal, à cause des démangeaisons.
  • Des symptômes d'atopie respiratoire : sifflements bronchiques, nez qui coule…

Tous ces symptômes de l’eczéma impactent la tranquillité de votre nourrisson, et la qualité de vie de votre petite famille. Cependant, si votre enfant est touché par cette maladie de peau, pas d'inquiétude. Même s’il n’est pas possible de prédire l'âge à partir duquel il va régresser, l’eczéma infantile s'améliore très souvent avec l'âge.

Dans 10 % des cas, l'eczéma atopique continue à l’âge adulte et apparaît chez près de 20 % des patients après 20 ans. Il n’est toutefois pas impossible que la maladie persiste ou apparaisse chez l’adolescent ou l’adulte.

Comment prévenir l'eczéma chez le bébé et l'enfant ?

Bien qu’à ce jour il n’existe pas de mesures de prévention optimales contre l’eczéma, certaines règles d’hygiène de vie peuvent être mises en place.

Voici quelques conseils pour prévenir l’eczéma des bébés :

  • Aérez sa chambre tous les matins et ne pas trop la chauffer dans la journée : la température idéale est de 19 °C.
  • Privilégiez des douches courtes et tièdes, pas nécessairement tous les jours afin de préserver la barrière cutanée. Lors du séchage, procédez par tamponnage et évitez les frottements. 
  • Préférez des textiles doux en coton bien plus adaptés que des vêtements en laine irritants. N’oubliez pas de couper les étiquettes et de ne pas trop couvrir votre enfant la nuit.
  • Ne changez pas l’alimentation de bébé sans consulter préalablement votre médecin, et si aucun allergène alimentaire n'a été repéré.

Si votre enfant présente des difficultés à s’endormir, pleure sans raison apparente, ce sont peut-être des signes d’inconforts et d’irritations. De la même manière, si sa peau paraît très sèche alors que vous l’hydratez abondamment, demandez l’avis d’un dermatologue spécialisé dans l’eczéma.

L’eczéma chez le nourrisson et les enfants nécessite un traitement thérapeutique précoce afin de prendre en charge le plus rapidement possible la maladie. Une bonne compréhension de l’eczéma du bébé permet une bonne prise en charge de ses soins de santé.

À découvrir aussi