Les coups de soleil

Teint hâlé, effet positif sur le moral, bien-être…ce sont souvent les principaux bienfaits que l’on attribue au soleil et à sa chaleur. Cependant, bien qu’il existe bon nombre de raisons d’en apprécier ses effets, il en existe autant qui font de lui notre ennemi lorsque l’on s’y expose trop souvent, trop longtemps.
Si les termes « coups de soleil », « vieillissement cutané » « UVA et UVB » sont aujourd’hui bien connus du grand public, leurs conséquences sont encore floues et sous-estimées.


 

Qu’est-ce qu’un coup de soleil ?


Un coup de soleil est une brûlure superficielle due à une exposition de la peau au soleil sans protection d’UV ou avec une protection trop faible. Le coup de soleil est aussi considéré comme une inflammation de la peau.

La majorité des expositions aux rayons UV ont lieu en dehors des vacances d’été (printemps ; ski pendant l’hiver).


Coup de soleil : les symptômes ?

Peau rouge et douloureuse

Si la peau est rouge et douloureuse, c’est à cause des fibres musculaires des vaisseaux sanguins de la peau qui se dilatent. 

Les cloques

La brûlure au second degré entraîne l’apparition de cloques à l’aspect pâle entraînée par la destruction des vaisseaux sanguins.

Les démangeaisons

Les coups de soleil sont souvent à l’origine de démangeaisons, il faut toutefois éviter de trop se gratter afin de ne pas irriter davantage.

Les œdèmes

Lorsque le coup de soleil est important il peut parfois entraîner la formation d’œdèmes c’est-à-dire de gonflements de la peau (tissus) dûs à une accumulation de liquides sous cette dernière.

Maux de tête et fièvre

Les coups de soleil sont souvent accompagnés de maux de tête et de fièvre, aussi appelés insolation. Demandez conseil à votre pharmacien pour soulager au mieux ces symptômes.

Comment fonctionnent les rayons uv ?

La mélanine, responsable de la pigmentation de notre peau, est une arme naturelle contre le rayonnement UV. Capable d’en intercepter une partie et de distribuer leur énergie dans le corps, elle n’est toutefois pas suffisante pour en contrer tous les effets. Lorsque l’exposition aux rayons est trop intense ces derniers détruisent certaines cellules de notre peau et entraînent ainsi le vieillissement cutané.

Le soleil est composé de rayons UVB et UVA (ultraviolet) qui n’atteignent pas tous la même profondeur de la peau.  Les UVB ne vont atteindre que la couche épidermique et seulement une petite partie atteindront des couches plus profondes. Ce sont eux qui sont responsables de nos coups de soleil. Il n’en est pas de même pour les UVA qui atteignent directement les couches plus profondes de la peau et ont des conséquences sur le derme. Ce sont eux qui sont notamment responsables des allergies solaires.

Les conséquences immédiates d’un coup de soleil

A court terme le coup de soleil provoque une brûlure souvent accompagnée de démangeaisons. Lorsque cette dernière est importante on peut également constater l’apparition d’œdèmes. Peu à peu la peau va se mettre à peler, afin de laisser les nouvelles cellules de la peau se former.


 

Les conséquences à plus long terme d’un coup de soleil

Si à court terme vous ne constatez souvent que l’apparition de coups de soleil de manière épisodique, les conséquences sur votre peau à long terme sont plus sérieuses. Une exposition trop importante pendant de nombreuses années provoque l’accélération du vieillissement cutané, et peut également provoquer des allergies solaires. Dans des cas plus grave le soleil peut également être à l’origine de pathologies plus importantes tels que certains cancers de la peau.

Cliquez ici pour retrouvez nos conseils pour traiter vos coups de soleil.